Que fais-je sur wordpress ?

MAIS DIABLE, QUE FAIS-JE SUR WORDPRESS ??
La réponse est simple : JE RACONTE MA VIE.
Ce blog est un peu une sorte de journal dans lequel je vais parler principalement d’écriture (ATTENTION : étant une amatrice de bas-étages, je ne vais écrire aucun article sur l’écriture en elle-même, de 1 parce que je suis une auteure amatrice de bas-étage, de 2 parce que je n’ai pas la science infuse, de 3 parce que je n’en ai pas envie), mais j’aimerais faire un peu plus que simplement faire des bilans d’écriture ou vous faire des fiches de projets. J’aimerais bien faire quelques critiques de livres à la fois papier et ceux que l’on peut trouver sur les plateformes internet (je pense notamment à Wattpad puisque je ne suis inscrite sur rien d’autre).
Etant une cinéphile et une sériephile, je serais tenté de vous partager mes découvertes cinématographiques, celles qui me font éventuellement envie etc.
Peut-être parler un peu de musique aussi ?

Mais par-dessus tout (enfin pas au-dessus de mes foutus bilans d’écriture of course) je crois que j’aimerais bien vous partager un peu ce que je vis en tant qu’étudiante en médecine (redoublante en première année). Nous sommes le 7 août, dans moins d’un mois je vais recommencer cette année de malheur, et le faire une fois sans se défouler un peu, sans en parler à personne (parce que bon, mes parents sont sympas, mais ils ne savent que ce que je vis. Vous aussi, vous me direz, mais j’ai envie de changer de méthode pour que cette nouvelle année se passe le mieux possible). Attendez-vous surtout à des coups de gueule de ma part et non pas de beaux articles avec comme titre « J’ai eu 18 en biophysique !!« , parce que le jour où j’aurais 18 en biophysique sera le jour où les fanfictions seront autorisées à être publiées en ME avec rémunération. Autant dire que ça n’arrivera jamais.
Ahah, en réalité je vous donne un peu ce que je voudrais faire sur ce blog, mais je suis sûre que je vais simplement me contenter de faire des fiches de projets et des bilans d’écriture. Mais bon, en vrai je dis ça, j’en sais rien.
Peut-être que personne ne me lira, et vous savez quoi ? J’en ai rien à cirer. Je suis pas là pour me faire des potes, je suis là pour RACONTER MA VIE !
Après, si certains veulent discuter, y’a pas de soucis, je suis ouverte à la discussion !
Breeeeeef, bienvenue sur le blog d’une fille qui aime les coquillettes ! (au cas où ce ne serait pas évident)

Publicités

Bilan Octobre 2018

Ecriture :

3 chapitres de Métallique ( chapitre 30, 31 et 32 de la phase 2) avec un total de 6396 mots pour cette histoire.

1 imagine sur Pietro Maximoff/Quicksilver de 2230 mots.

Total : 8626 mots, je dépasse mon nombre de mots écrits le mois dernier (6394) !

Montages : 

Une seule couverture ce mois-ci. Encore une fanfiction (sur Marvel) ! Je ne m’excuserais pas d’être une fan !

PicsArt_10-07-11.19.58

Etudes :

UE1 :

  • Biochimie : Il ne me reste plus que 4 chapitres à apprendre (sur 22), bien évidemment, ce sont les plus longs que j’ai gardés pour la fin (et les plus durs tant qu’à faire). Je me déteste vraiment parfois, de me mettre autant de obstacle toute seule à ma réussite…
  • Chimie : J’ai pas vu la moitié des chapitres ahah. Pour le coup je culpabilise même pas parce que tous ceux qui ont doublé la PACES et qui ont réussi à passer au bout de 2 ans disent ne pas l’avoir travaillé alors ça me rassure carrément !

UE2 :

  • Histologie : check ! J’ai terminé d’apprendre le dernier chapitre aujourd’hui !
  • Embryologie : Pas à la bourre, mais pas en avance non plus. Il me reste la moitié à faire.
  • Biologie cellulaire : Idem, pas à la bourre mais pas en avance non plus. Il me reste 4 chapitres je crois (maybe 5).

UE3 : Il me reste quoi 3 chapitres à voir ? Je suis beaucoup trop bien en matière d’apprentissage, mais quand il s’agit de me retrouver devant des qcm, ça devient la cata. LES CALCULS OMG. Mon point faible malheureusement. La physique c’est autan Satan que les biostats.

UE4 : Rien de new depuis le mois dernier, sauf peut-être dans mes classements aux concours blancs…

Les classements :

  • 1er concours d’UE3 : 30/507
  • 1er concours d’UE2 : 1/505
  • 2eme concours d’UE4 : 41/335
  • 2eme concours d’UE1 : 1/347
  • 2eme concours d’UE2 : 2/352
  • 2eme concours d’UE3 : 5/347
  • Concours blanc général (comprenant le 2eme concours blanc de chaque matière : 1/328
  • 3eme concours d’UE4 : 13/316

Alors je crois que je peux dire que J’AI NIQUE LE GAME NAN ? Genre j’ai fini première 3 fois ce mois-ci c’est un signe nan ? Est-ce que les petits primants ont du fils à retordre ? J’ai défait tout le pull qu’ils avaient essayé de tricoter, j’ai donné un coup de pied ARCHI VIOLENT dans le puzzle de 3000 pièces qu’ils essayaient de faire !

Bon je m’enjaille peut-être un peu vite, hier j’ai fait le 3eme concours d’UE1 et j’ai dormi 10 minutes tellement j’étais HS. J’ose même pas aller regarder les résultats tellement j’ai peu de chuter dans mes classements. On va esquiver le truc hein ? On va garder le dernier classement de cette matière : 1ère ! Ah je suis première c’est tellement mieux x)

Indestructible – ClaraDrzewuski (Wattpad)

Indestructible

Résumé : Violet Parr est la fille aînée d’une famille de super-héros… inactive. Avant sa naissance, son père et sa mère combattaient le crime tous les soirs, avant d’être critiqués violemment par le peuple et les médias, les poussant à vivre une existence complètement normale. Mais les temps ont changé : de nouveaux super-héros, les Avengers, font surface, et Violet est la première à le remarquer. Souhaitant, elle aussi, aider la ville de New York, elle tente de convaincre ses parents qu’être un super-héros est à nouveau possible, et que les autres justiciers ont besoin de leur aide. Du haut de ses seize ans, elle n’arrive pas à faire entendre sa voix, mais elle tente quand même de faire une différence toute seule. Si ses parents veulent rester à rien faire, c’est leur choix. Le sien, c’est de sauver le monde. Enfin, le quartier, pour commencer.

Bon, je commence la rubrique de critique d’histoire wattpad avec cette fanfiction sur spider-man !

Si je devais la décrire en 3 mots : hilarant, fidèle, fluide.

Pour le moment il n’y a que huit parties de publier et même si j’ai l’impression que la dernière publication date d’il y a un moment, j’espère vraiment que l’auteure continuera cette histoire.

L’idée de cette fiction vient de @enfant-minuit, mais c’est @ClaraDrzewuski qui a fini par écrire cette histoire. C’est un cross-over entre les Indestructibles et le spider-man de la MCU (Marvel Cinematic Univers).

Alors, entamons un peu cette critique :

  • Au début, quand j’ai vu que c’était un cross-over avec les Indestructibles, j’étais pas vraiment emballée. Personnellement je n’en suis pas trop fan, mais son (équivalent) prologue m’a finalement bien intrigué, alors j’ai fini par continuer ma lecture.
  • Les chapitres ne sont ni trop longs, ni trop courts. L’écriture est d’une fluidité que j’ai mangé les huit parties comme on engloutit un petit Lu. Le vocabulaire est diversifié, pas de répétition incessante.
  • Certains des passages sont de vrais moments de réflexion sur l’histoire. S’en est presque philosophique, et dans le bon sens. Ça donne un peu de gravité, de profondeur à l’histoire (sachant que la famille du personnage principal sort d’un dessin animé).
  • Belle intégration des Indestructibles dans cet univers Marvel. Je n’ai vraiment rien à dire à ce sujet tant c’est bien fait ! (En plus ça semble respecter la chronologie des films alors ça me comble vraiment !)
  • Les personnages semblent être tous complexes à leur manière et j’ai vraiment hâte d’en découvrir un peu plus sur chacun d’eux.
  • J’ai énormément ri sur seulement huit parties publiées, alors j’imagine bien continuer sur cette voie si l’histoire finit par être mise à jour. Pas de blagues lourdes comme dans certaines fanfictions sur spider-man, des situations qui ressemblent beaucoup à ce que des ados peuvent vivre de nos jours.
  • Violet semble être une gamine pleine de surprise, et même si je n’en ai pas lu assez pour me faire une véritable opinion sur elle, je l’aime déjà ! (Ce n’est pas le cas de tous les persos principaux de ce genre de fanfic)

Donc en soi, quand je ne dis pas un seul truc de mal sur une histoire (ce qui est quand même vachement rare), c’est que vous avez attrapé mon coeur. Je ne peux que vous la conseiller, parce qu’elle a beau avoir l’aspect de n’importe quelle fanfic sur spidey, je peux vous assurer que l’ajout des Indestructibles sans pour autant rendre le truc nian nian, ça donne de la fraîcheur !

Projet non commencé : Question de confiance

Synopsie : Quand vous organisez le mariage d’un couple, qu’ils soient vos amis ou vos clients, ces personnes placent en vous toute leur confiance. Ils mettent aux creux de vos mains tout l’espoir d’avoir le plus beau mariage du monde, que ce jour soit le jour dont ils se souviendront toute leur vie.

Lavy est une wedding planner. Elle travaille dans ce domaine depuis maintenant six ans et elle est elle-même sur le point de se marier.

Elle n’aurait jamais cru que le mariage de deux de ses clients viendrait renverser toute la vie qu’elle menait. Elle aura une vision différente, elle ouvrira les yeux sur sa propre relation amoureuse alors que deux autres hommes entreront dans sa vie. Deux hommes si opposés et pourtant si instructeurs sur ce que le mot amour signifie.

Genre : Romance

Bilan Septembre 2018

On se rattrape ce mois-ci, j’ai fais des tonnes de choses !

Premièrement, en terme d’écriture, j’ai terminé le chapitre 23 de Cet Espoir (les 1120 mots restants). J’ai écris un imagine sur Tony Stark aussi (Try to be fair de 1733 mots), ainsi que le chapitre 28 et 29 de la phase 2 de Métallique (équivaut à 3541 mots).

On se retrouve à un total de 6394 mots. C’est pas les 14 000 mots du mois précédent, mais je me suis rattrapée en graphisme on va dire !

J’ai fais total de 75 montages d’images pour aboutir à 34 bannières (en fonctions des tomes, des phases, des saisons de mes histoires), et donc à 41 couvertures. Certaines sont des couvertures par phase/saison/tome, et il y en a deux qui sont pour de nouvelles histoires ! Les voici :

  • Pour Métallique, j’ai fait 3 types de couvertures pour les 11 phases prévu (j’ai juste changé les couleurs, je sais c’est pas très original mais ça me plait), ainsi que 2 types de bannières pour chaque phase :
  • Pour ces couvertures ci-dessus, il y en a certaines dont je suis fière, d’autres moins mais je les garde quand même afin de m’améliorer par la suite!

  • Les bannières :
  • Pour Cet espoir, j’ai fais un peu la même chose, modifier les couleurs mais garder la même image. Je suis un peu moins satisfaite que pour Métallique :
  • Les bannières :
  • Ensuite j’ai fais la bannière principale pour deux de mes autres histoires :
  • Et les deux nouvelles couvertures dont une correspondant à une nouvelle idée qui se met en place dans ma tête :

 

Voilà mon mois de septembre en terme de loisir !

En terme d’études, sur mes 4 UE :

  • J’ai appris un peu plus de la moitié de l’UE1 (biochimie 1/2 et chimie 2/3)
  • presque la moitié de l’UE2 (biologie cellulaire 1/3, embryologie 1/3 et histologie 3/3)
  • 1/3 de l’UE 3 (biophysique)
  • tout l’UE4 (biostatistique)

J’ai déjà eu le concours de pré-rentrée où j’ai terminé 22/191, ce qui m’a fait extrêmement plaisir mais j’ai été refroidie très vite par le premier concours blanc d’UE4 où j’ai terminé 217/404. Je me suis dis « mais putain t’es doublante, t’avais déjà appris tous les cours de maths et t’arrives que 200ème ? T’abuses grave meuf », mais je me suis rattrapé au premier concours blanc d’UE1 où j’ai fini 100/481 !

 

Pré-rentrée de PACES ? Kesako ?

Déjà, la PACES est la Première Année Commune aux Etudes de Santé.

Et donc, dans l’intérêt de chaque petit primant qui arrive en première année de médecine pour la première fois (et même pour les doublants qui avaient foirés un de leurs semestres, voire les deux), il vaut mieux aller en pré-rentrée.

Qui fait la pré-rentrée ? Le tutorat de votre fac. Personnellement, je suis à Paris XII (aka Créteil) et mon tutorat gère carrément (malgré quelques petits problèmes techniques, mais franchement c’est des champions).

Mais qu’est-ce que le tutorat ? C’est un groupe d’anciens première année (en général des deuxième ou troisième années) qui usent d’un peu de leur temps pour aider les première année de diverses manières, notamment en vous proposant une pré-rentrée à un prix bien plus raisonnable par rapport à celui des pré-rentrées de « prépas privée ».

Qu’est-ce que les prépas privées ? C’est le même genre que le tutorat, simplement ce ne sont pas d’anciens élèves, mais des professeurs assimilés à chaque matière de la première année. Ils proposent presque autant de chose que le tutorat, mais à un prix exorbitant.

En soi, c’est mieux de prendre la pré-rentrée de tutorat que celle de prépa. Je peux le dire, parce que j’ai fait les deux. Durant ma première année, j’ai fait une pré-rentrée en prépa. Ça ne m’a servi à rien étant donné qu’ils n’ont fait que me recracher le cours sans chercher à me donner des techniques pour ne pas me faire avoir au concours, qu’ils ont essayé de me faire bouffer 3 mois de cours en 3 semaines et qu’ils ne nous laissaient pas vraiment le temps de répondre aux QCM de fin de séance. Pour cette deuxième année qui commence, j’ai décidé de m’en remettre à mon ami le tutorat, et il s’avère que je l’ai trouvé bien plus complet. Les tuteurs étaient vraiment très disponibles, ils répondaient à toutes les questions etc.

Vous me direz peut-être que cette deuxième pré-rentrée était plus facile étant donné que j’ai déjà vu le programme ? Eh bien oui, d’un certain côté. Mais de l’autre, j’ai remarqué que les tuteurs, dans leur poly de pré-rentrée, ils mettaient en gras, en rouge en encadré noir les pièges au concours. La prépa ne fait pas ça. Du moins, pas en pré-rentrée.

Donc, revenons à la pré-rentrée en elle-même. À quoi sert-elle ? Pour les primants, à découvrir un peu ce qui les attend durant cette première année de médecine, à se remettre dans le bain du travail avant d’arriver à la rentrée (ça se passe pendant les deux dernières semaines d’août généralement). Ça leur permet de se trouver un rythme de travail dès le début sans débarquer à la fac en mode « oh putain, y’a beaucoup trop de choses à apprendre en 3 mois. Je suis nul(le) en maths, nul(le) en physique, nul(le) en par cœur, nul(le en chimie. Je vais me faire bouffer ». Après, la méthode de travail/le rythme de travail, ça se trouve pas en deux semaines. Si t’as de la chance, tu commences les cours avec une méthode, sinon tu débarques tout fraîchement sortie de pré-rentrée et tu cherches encore ta méthode. De mon côté, j’ai découvert ma méthode et mon rythme quand je suis arrivée au deuxième semestre… Autant vous dire que mon premier semestre ne s’est pas très bien passé. Autant en matière de notes qu’en matière de moral.

Pour les doublants, elle sert principalement à se remettre dans l’état d’esprit de la PACES, parce qu’avant cette pré-rentrée, on a eu genre 4 mois de vacances, et on nous demande de nous remettre au boulot ? Un peu dur la chose. Perso, ça m’a permis de comprendre des choses que je n’avais pas comprises l’année dernière, donc j’ai déjà un certain avantage sur les petits primants (en plus de connaître le programme, à moins qu’ils fassent les bâtards et qu’ils le changent cette année).

Que fait-on en PR ? Dans ma fac, avec mon tutorat, on voit une bonne partie du programme sans être surchargés par la charge de travail. Sur les 4 matières du premier semestre, c’est-à-dire UE1 (biochimie, chimie), UE2 (biologie cellulaire, histologie, embryologie), UE3 (biophysique) et UE4 (biostatistique), on voit tout l’UE4, la moitié de la chimie, un quart de l’UE3.

Durant ma pré-rentrée en prépa, j’avais vu de toutes les matières, mais vraiment n’importe comment. Ma prof d’embryo/histologie, elle ne faisait pas d’effort. Elle lisait son cours comme si elle lisait un livre. Mon prof de maths (UE4), il disait « faites les exercices avec le poly que je vous ai distribué, on corrigera ensemble », mais comme on est bêtes, petits primants que nous sommes et bien on a beau essayer de faire l’exercice, on ne comprend pas. Et comme on ne comprend pas, on ne le fait pas. Et comme on ne le fait pas, quand le prof corrige à la vitesse d’une Ferrari LaFerrari, on ne comprend pas non plus. Au final, on a dépensé 1 300 balles pour ne pas comprendre.

Bref.

L’UE1 et l’UE2, dans ma fac à Créteil, ce sont les matières de par coeur à coef 15 la note (WOUH). La biochimie, c’est l’étude des molécules (en gros). Genre l’étude de la constitution de l’ADN et de ses mécanismes pour créer des protéines par l’intermédiaire d’ARNm. C’est aussi l’étude de la transformation de molécules par des enzymes pour donner d’autres molécules utiles à plein de chose… Vous vous en fichez ? Moi aussi. La chimie, c’est assez basique. C’est le pH, c’est les protons/électrons et ce qu’en gendre leurs transferts, c’est la configuration/conformation des molécules, et quel atome se barre quand je décide d’utiliser un nucléophile dans ma réaction… Ça aussi vous vous en ficher ? Moi aussi. En soi, l’UE1 c’est du par cœur/de la compréhension/un peu de calcul en chimie (même un peu beaucoup).

La biologie cellulaire, c’est l’étude de la cellule et de ce qu’elle contient à l’échelle microscopique. On parle du noyau, du réticulum endoplasmique, des mitochondries (et plus), de leur composition, de leur rôle etc. L’histologie, c’est l’étude des tissus (musculaire/nerveux/osseux/les épithéliums, la population cellulaire libre (pour le système immunitaire) etc). On étudie les colorations des observations microscopiques, les particularités de chaque tissu etc. Et l’embryologie (ma matière préférée du premier semestre), c’est l’étude de la reproduction, de la formation des ovules/spermatozoïdes à la fécondation à la formation du placenta, à la transformation de l’embryon en foetus etc. Vraiment compliquée à comprendre, mais tellement intéressante ! C’est une matière lourde en par coeur, très très lourde, mais c’est assez intéressant je trouve.

UE3, c’est la physique : radioactivité, IRM/magnétisme, ECG (électrocardiogramme), acoustique, optique, état de la matière. Mélange de par coeur, de réflexion, de calcul et de compréhension. Un peu chiante comme matière.

UE4, les maths. Des maths faciles (vous aller me dire « mais à quel moment les maths c’est facile ? » et moi je vais vous répondre « ah mais croyez-moi, quand je dis que c’est facile, c’est que ça l’est vraiment »).

Il y a aussi une deuxième pré-rentrée pour le deuxième semestre, dans ma fac en tout cas. Je n’en parlerais pas dans de prochains articles, parce que c’est le même principe que celle de premier semestre. Mais je parlerais plus tard des matières du second semestre.

Voilà pour débuter sur le thème des études de médecine. Si tu passes par ici et que tu souhaites faire des études de médecine, n’hésite pas à me poser toutes tes questions ! Que cela reste dans la mesure du possible, je ne suis qu’en PACES. En deuxième PACES. Si tes questions portent sur ce qui se passe après, je ne pourrais pas t’aider.

Bilan Août 2018

Bon bon, j’ai pas été très productive en ce qui concerne la lecture/ l’écriture, et ce n’est pas près de s’arranger puisque je vais reprendre les cours dans deux jours.

Bon, si y’a bien une chose où j’ai été productive durant ce mois, c’est bien mes révisions. Pour mon premier semestre, j’ai déjà appris toute l’histologie (il ne me manque qu’un chapitre) et cinq autres chapitres (trois de chimie et 2 d’embryologie). Je vous détaillerais un peu mes matières et ma fac quand j’aurais un moment à moi (ahah) et je vous parlerais aussi de ma prérentrée !

Sinon, revenons-en à nos moutons : J’ai tout de même écrit 14 200 mots ce mois-ci, ce qui équivaut à 2 chapitres et le début d’un troisième pour Cet Espoir. J’en aurais bien écrit un peu plus, mais je suis partie en vacances pendant une semaine et demie et ensuite j’ai enchaîné avec une pré-rentrée de deux semaines (youpi).

J’ai lu 1 livre : La Mer Infinie de Rick Yancey. J’ai fait une rapide critique de ce livre dans un article ici. La prochaine fois que je lirais un livre (papier j’entends, parce que je lis des livres sur wattpad aussi), ça sera dans genre… 6 ans ? Peut-être 5 si je prends le temps d’en lire un ?

J’ai été la bêta-lectrice d’un livre d’une fille que j’ai rencontrée sur Twitter. J’ai pris presque 3 mois pour le lire en entier (et corriger les fautes). Mais j’ai terminé en août ! C’est la première fois que j’étais bêta-lectrice, j’ai trouvé que c’était une expérience enrichissante et ça m’a montré que travailler un livre, c’est tellement plus compliquer que simplement de l’écrire. Heureusement, je ne compte pas envoyer de manuscrit en ME ahah.

Donc c’est un court bilan, pour un court travail de ma part. Je peux pas faire mieux, j’ai trop de choses à faire en peu de temps, donc c’est comme si je ne faisais rien en fait. Mais bon, comme j’ai une méthode pour travailler la médecine maintenant, je devrais trouver un peu de temps pour lire/écrire/corriger etc. Encore faut-il que je ne déprime pas à ce moment-là parce que j’ai peur de foirer mon année ahah…

 

La Mer Infinie – Rick Yancey

110202084_o.jpg

Deuxième tome faisant suite à La 5e Vague, suite que je voulais ABSOLUMENT CONNAÎTRE parce que, je vais pas vous mentir, j’avais vraiment adoré le film (après avoir lu le premier tome, je me suis rendue compte qu’il n’était pas aussi bien malheureusement) et je ne pouvais pas me tenir à cette fin pourrie. Alors, j’ai demandé à ma mère de m’acheter la trilogie, chose que j’ai eue à Noël, 1 an et demi après la sortie du film. Ne me demandez pas pourquoi ça a pris autant de temps.

Bon, normalement on est censé parler lecture, mais on va commencer par du cinéma:

  • Je suis allée voir La 5e Vague un peu au hasard avec ma mère. Y’avait Chloë Grace Moretz à l’affiche, déjà ça m’attirait parce que cette gamine (qui est plus âgée que moi, of course) a quand même vachement de talent. Donc je vais le voir, et BOUM. Le concept de l’invasion extraterrestre par plusieurs étapes toutes plus exagérées les unes que les autres, J’AI KIFFÉ GRAVE. En plus, ils ont choisi Nick Robinson pour jouer Ben Parish, bref ça a fait fondre mon coeur. Le film en lui-même est un peu culcul, surtout quand c’est sur les scènes avec Cassie et Evan, mais ce concept… je vous jure.
  • Maintenant, parlons de ce deuxième tome, en essayant de ne pas spoiler pour ceux qui souhaiteraient le lire:

– Le début est un peu long à se mettre en place. À la fin du tome 1, on se trouve dans un décor particulier, pour bien finir le tome, et au début du tome 2, c’est pas du tout la même chose. Il y a un écart de temps entre les deux qui m’a pas mal perturbée, mais j’ai fini par m’y retrouver (c’est que je suis longue à la détente voyez-vous). En plus, c’est que de la psychologie, que des figures de style sur la survie, l’indifférence, l’insignifiance des humains etc. Un peu morne et lent surtout.

– Dans le tome 1, on n’avait que le point de vue à la première personne de Ben et de Cassie, avec un peu de troisième personne où Evan et Sam (le petit frère de Cassie) en sont les personnages principaux, mais en gardant un certain mystère. Notamment avec Evan : si on a déjà vu le film, la fois où ça parle à la troisième personne on sait que c’est de Evan que ça parle, même si son nom n’est pas mentionné une seule fois dans cette partie. Donc 2ème tome, on a plus de point de vue. Enfin, pas énormément non plus, mais celui de Ringer prend place, et même beaucoup de place, parce que sur les 4 points de vue différents, Ringer prend au moins la moitié du livre. Il y a toujours le point de vue de Cassie à la première personne, Evan a la troisième et un petit nouveau à qui on dédie genre 3 chapitres à la troisième personne : Poundcake.

J’aime cette idée d’avoir différents points de vue, à différentes personnes. Ça donne l’idée que les choses sont personnelles et puis à la fois impersonnelles. Et puis ça permet de ne pas détester notre héroïne principale, Cassie, parce que je la trouve vraiment insupportable. Ringer, par contre, je la trouve carrément profonde cette fille. Elle est beaucoup développée dans ce tome, en espérant que dans le 3ème ça continuera. Pas de point de vue de Ben, dommage. Mon chouchou n’a pas eu le droit à la parole pour le coup, mais c’est pas grave. Le tome 1 a donné de l’importance à Ben et à Cassie, le tome 2 à Ringer et à Evan (même si pour lui, c’est assez court).

– Y’a un peu d’humour dans ce tome, chose qu’il n’y avait pas dans le 1er (à mon souvenir). Après, peut-être que je suis trop bon public et que je rigole un peu pour tout et rien, mais Ben est vraiment très drôle, et Ringer aussi d’ailleurs. Ils font ça subtilement, tous les deux, mais ça donne moins de gravité à leur situation, moins de raideur au livre. Après, j’aime les histoires déprimantes et mornes, mais j’avoue qu’un rire arraché par-ci par-là, ça fait de mal à personne. Surtout quand ça s’insère vraiment bien dans le contexte.

– On en apprend BEAUCOUP plus à partir de la deuxième partie du livre (ce tome est divisé en 8 parties plus ou moins grandes), quand on est du point de vue d’Evan. Les raisons du débarquement des autres dans le système solaire, comment Evan Le Silencieux s’est rendu compte qu’il n’était pas le seul à être différents etc. Mais le moment où on en apprend le plus, c’est dans l’avant-dernière partie, du point de vue de Ringer. Il lui arrive beaucoup de choses à cette fille, un peu merdique je l’avoue, mais des trucs de fou à mon avis. Et c’est à ce moment-là qu’en fait tout s’avère être faux. Tout ce qu’on a pu croire en même temps que les personnages dans le tome 1, tout le puzzle mis en place dans le tome 1, et bah y’a un connard qui donne un coup de pied dedans et on est obligé de recommencer à nous poser des questions, parce que ce que le tome 1 s’est efforcé de nous faire croire, bah c’est des conneries. Et en vrai, ça part carrément en couille.

Du spoil ? Oups.

– Ensuite, petit coup de coeur sur Razor. Tu ne détrônes pas Ben Parish, mais tu seras toujours dans mon coeur mon coco.

– Bon pour terminer avec ce livre, je peux vous dire que si vous avez englouti le tome 1, bah vous allez faire pareil avec le tome 2. Ça peut se lire très vite si on a le temps pour le faire et qu’on est à fond de dedans.

J’espère que mon avis vous a donné envie de lire cette trilogie, parce que je la trouve vraiment géniale. Y’a dans ce livre tout ce que j’aimerais mettre dans ce genre science-fiction. Des métaphores sur la vie et sur plus que la vie, de la gravité, des personnages originaux a qui on s’attache bien (sauf Cassie, j’avoue que notre relation ne tient qu’à un fil). Si vous l’avez lu, ou au moins jusqu’au tome 2 (et même jusqu’au dernier tome), n’hésitez pas à me donner VOTRE avis, qu’on en discute, qu’on se chamaille sur des divergences de points de vue, qu’on s’extase devant notre Ben Parish ou qu’on s’énerve contre cette chère Cassie. Ou pas d’ailleurs.

Les couvertures et autres montages

Voici les couvertures définitives de mes projets (et idées en cours d’approfondissement) :

Et voici les autres couvertures que j’avais faites qui font parties de mon porte folio :

Bon, je ne vous demande pas d’aimer bien sûr. Chacun ses goûts évidemment, mais j’avais besoin de montrer un peu ce dont je suis capable avec des images, de l’imagination et un logiciel de montage.